Un lymphœdème est une accumulation de lymphe dans les tissus, entraînant un gonflement. Il est la conséquence, soit d’une diminution de la capacité de transport du système lymphatique, soit d’une augmentation de la charge lymphatique, ou encore d’une combinaison des deux.

On distingue deux sortes de lymphœdèmes :

  • Le lymphœdème primaire, causé par une anomalie du développement des vaisseaux lymphatiques, débute généralement à l’extrémité d’un membre. Les membres inférieurs sont plus souvent atteints que les membres supérieurs. Sans traitement, le lymphœdème primaire se développe en direction de la racine du membre : de la main vers le bras, ou du pied vers la cuisse. C’est une pathologie rare, estimée à un cas pour 6000 individus.
  • Le lymphœdème secondaire est souvent consécutif à un traumatisme (chirurgie, ablation de nœuds lymphatiques, accident, radiothérapie, infection,…), Dans un grand nombre de cas, il est lié au traitement du cancer; cependant, on le rencontre aussi dans le cadre d’autres maladies, par exemple lors d’insuffisance veineuse chronique, diabète, maladies inflammatoires,.. Il peut se développer sur les membres, mais aussi sur le thorax ou la face.

Le lymphoedème n’est pas douloureux, mais affecte le quotidien des personnes concernées. Il est donc nécessaire de le détecter et de le prendre en charge rapidement.

Comments are closed

Commentaires récents